CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2019

Autour de la table du conseil mardi soir, une majorité qui avait manifestement pour consigne le mutisme. Ils attendaient tous une attaque en règle sur le jugement de leur tête de liste pour ses infractions au code de la route de novembre dernier, et ne s’attendaient certainement pas à ce qui allait leur tomber sur la tête : en préambule de la séance une simple demande de notre part concernant la pertinence de rajouter de manière manuscrite sur l’édito du maire paru dans le dernier Echo du Beffroi la mention « bonne route aux Thorois et à ceux qui sont à leur service ».  L’aviez-vous remarqué ? Boulette ou fait exprès, on ne pouvait que relever le sentiment partagé de beaucoup de Thorois d’un « foutage de gueule » au moment où le maire a été jugé à minima pour ses délits. 

S’ensuivit un gros black out, pas de réaction ni de la majorité bridée, ni du public (ambiance à écouter sur l’enregistrement audio quand il sera en ligne). Yves Bayon de Noyer est bien vite revenu à l’ordre du jour et nous a demandé de poser nos questions. Ce que nous avons fait.   

Et pour commencer les décisions du maire :

Décisions 011 et 013 qui portent sur le contrat de maîtrise d’œuvre avec Mr Thomas Aury, architecte, pour le réaménagement du gymnase (travaux de mise en accessibilité PMR et la création d’une salle multifonction en extension du club house de l’association thoroise de tennis.

Nous avons donc relevé le fait qu’aucune réunion de la commission accessibilité, ni de l’urbanisme ou des travaux n’a été organisée pour nous présenter le nouveau projet  dont on ne sait strictement rien ! Nous nous sommes alors inquiété de savoir si la salle multifonction était bien destinée à de multiples fonctions ou un endroit réservé au club de tennis puisqu’elle sera adossée à son club house. La réponse : multiples fonctions pour l’usage exclusif du club de tennis ! Ça sent le détournement d’objectif à plein nez : en effet nous nous étions dernièrement élevé contre un projet de réalisation d’un cours de tennis couvert aux motifs :

*qu’il s’agissait encore de mettre des fonds publiques dans le sport, secteur qui a largement bénéficié durant tout le mandat des projets de la majorité (city-stade, skate parc), 

*ET au bénéfice des seuls adhérents au club de tennis.

Ce nouveau projet ne dit pas son nom et cache son ambition prosélytiste (en clair : acheter l’électorat en vue des municipales de 2020 !).

Nous suivrons de prêt le projet et la façon dont l’architecte le traitera. 

Et nous restons bien évidemment à la disposition de nos amis adhérents pour en discuter. 

Les rapports mis au vote :

Rapports 19-015 et 016 : vote des taux d’imposition qui n’ont pas changé depuis l’augmentation de 2017 et restent stable cette année encore (et fort heureusement !)

taxe d’habitation : 18%

taxe foncière sur le bâti : 25%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.