CONSEIL MUNICIPAL DU 18 JUILLET 2019

La chaleur semble engourdir les esprits et le Conseil Municipal est au ralenti : peu de délibérations examinées (16 en tout)  sur les deux derniers conseils de juin et juillet.

En fait, la majorité a d’autres chats à fouetter : EXHIBITION ! ils sont de toutes les festivités estivales pour nous rappeler que les élections approchent, et se rappeler à notre bon souvenir ! 

Donc peu de délibérations mais une qui est de taille : le Conseil a autorisé le maire à signer les marchés de travaux pour les 2 premières tranches de travaux (sur 3) de l’opération Cœur de Ville : 3,6 millions d’euros.

Ce projet est important et ne doit plus être retardé, surtout pas pour des considérations partisanes qui n’auraient rien à voir avec l’intérêt de notre territoire. Aussi, et bien qu’inquiets sur le financement de ce grand projet, nous avons approuvé la signature des marchés et le tableau prévisionnel de financement. Ainsi le projet devrait être financé par des subventions pour la moitié de son coût :

– DETR (l’état au titre des territoires ruraux) : 700 000€ dont on a déjà obtenu 300.000€ (abandon du projet de médiathèque dans la villa Saint Roch et report des subventions obtenues à ce titre sur l’opération Coeur de ville), restent 400.000€ à obtenir ;

– Communauté de communes Pays des Sorgues et Monts de Vaucluse (au titre du fond de concours tourisme) : 60.000€ (déjà acquis);

– CRET Luberon 2 (Région) : 1 134 600€ en cours de demande.

Il restera donc à la charge de la commune (payée avec nos impôts) la somme de 1,9 millions d’euros, soit la moitié du coût total des deux premières tranches de travaux…dans l’idéal bien sûr puisque nous n’avons acquis pour l’heure que 360.000€ de subvention…

Bref, le maire va t-il pouvoir commencer les travaux d’embellissement de notre Cœur de ville avant mars 2020 ? nul doute qu’il va le tenter, sa crédibilité et la réélection de sa majorité est en jeux, mais comment, avec quel argent ?

………………………………………………
Dans toutes ces explications, nous en avons retenu une autre : l’abandon du projet de médiathèque dans la villa Saint Roch puisqu’il y a report des subventions acquises à ce titre sur l’opération Coeur de Ville. Cette belle grande idée n’aura donc servi qu’à une chose : DE GRANDES COMMUNICATIONS VIDES DE SENS !

Et voilà comment il va falloir être attentifs à toutes les propositions de la majorité pour les élections municipales prochaines, que ce soit au sujet :

– de la médiathèque dans la villa Saint Roch,

– de la maison de la santé dans la cave coopérative dont même les intéressés ne veulent pas (vendeurs, et preneurs !),

– de l’auditorium

– ou encore de la non-augmentation des impôts compte tenu des projets engagés (et on a vu ce que les promesses de campagne de 2014 ont donné en 2017 +12% pour la taxe d’habitation et +10% pour la taxe foncière !)

etc..

………………………………………………

Et pour finir ce conseil municipal, le maire nous fait savoir qu’il ne veut pas élargir le comité de pilotage du dossier Auditorium dont la charge doit revenir à la commune sur « injonction » du département à qui il appartient (pour mémoire le Conseil Départemental souhaite se décharger de la gestion de cet équipement culturel et à demandé à la ville du Thor de la reprendre : quel cadeau !). Bien sûr quand on parle d’élargir le comité de pilotage, c’était à notre demande express puisque nous en avons été exclus, mais le maire ne veut pas de nous (ce n’est pas bien démocratique tout ça !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.