CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2019

La salle du Conseil était remplie d’auditeurs hier au soir pour cette séance de rentrée, dont les têtes de listes présumées venues prendre la mesure de la tâche à laquelle elles s’apprêtent à postuler !

L’occasion pour nous de montrer qu’une opposition existe, même si le maire a rappelé que nous avons quand même voté plus de 80% des délibérations en 5 ans. C’est sûr quand le seul programme de la majorité actuelle a été de faire de la rénovation de patrimoine, on ne pouvait qu’approuver certains chantiers (rénovation du Beffroi, déménagement du CCAS, certains équipements ouverts à tous…).

Il est des grands choix de la majorité que nous n’avons toutefois pas cautionnés durant ces dernières années et pour causes, ce sont  ceux qui remettent en question les grands équilibres de notre commune :

– le SCOT d’une part (qui abandonnait les réservoirs de biodiversités et les corridors écologique du territoire)
– les modifications du PLU qui ouvrent à l’urbanisation intensive la colline de Thouzon !
– l’installation d’antennes relais de téléphonie mobile que le maire choisit d’implanter au plus près des habitations (enfin de certaines pas de toutes : Grange Vieille, chemin de Monclar, sur un secteur en devenir puisqu’il doit accueillir l’EPHAD les Opalines, des logements sociaux séniors… c’est-à-dire un public qui pourrait être particulièrement sensible aux ondes radio !.
– …

Mais revenons aux débats d’hier.

LA MAISON MEDICALE RUE DE VERDUN

Il était question de la modification du budget principal pour tenir compte des derniers investissements prévus par le maire, à savoir la création d’une maison de médecins place de Verdun, dans un ensemble immobilier appartenant à la mairie (Rapport 19-076) ; et de déposer la demande de permis de construire (Rapport 19-083).
L’occasion de demander des nouvelles du projet échaffaudé en lieu et place de l’ancienne cave coopérative dont le propriétaire n’a eu de cesse de refuser les conditions fixées par Mr Bayon de Noyer depuis 2016 (c’était pourtant claire !… sauf pour le maire qui s’est obstiné, mettant le propriétaire dans l’embarras financièrement !.

Le maire nous rappelle que le projet y consistait en un pôle médical devant accueillir des activités paramédicales ce qui n’est pas la même chose que le présent projet rue de Verdun destiné quant à lui à des médecins. Plusieurs seraient intéressés (bien sûr !),  en tout cas il est important d’offrir une structure d’accueil afin de faire venir les postulants. Raison pour laquelle on se dépêche de construire, rénover…budgéter ! 

VOTE : évidemment on ne peut qu’être favorable au moins au dépôt de la demande de permis de construire. Donc oui notre vote POUR va encore accroitre les statistiques de nos votes favorables ! il faudrait être stupide pour s’opposer à cette démarche dont on regrette qu’elle n’ait pas été entreprise plus tôt ! En 2014 on savait combien de médecins manqueraient en 2019 ! La majorité a pour le moins manqué de vision à long terme et d’anticipation !

NOUVEAUX EQUIPEMENTS SPORTIFS

Les rapports 19-085 et 19-086 avaient pour objet d’autoriser le maire à signer les demande de Permis de construire de :

– 2 terrains de tennis couverts sur la plateau sportif de la Calade (j’ai plutôt tendance à dire parking de la Calade !) : 670.000€
– l’extension du complexe omnisports comprenant en outre un nouveau club-house pour le club de tennis : 100.521€

Soit au total 670.000€ pour les 2 terrains de tennis couverts qui seront consacrés aux seuls adhérents du club, et 100 521€ (et même moins déduction faite de la partie qui financera le nouveau club-house) qui bénéficieront à l’ensemble des associations sportives : cherchez l’erreur ! 670.000€ tennis exclusivement versus 100.521€ pour toutes les autres associations !

Nous avions pourtant alerté en amont de ce projet et demandé à ce que soit repensé l’accessibilité de ces équipements particuliers à tous les Thorois qui les financent par leurs impôts. Mais non ce n’est pas prévu.

D’autre part après la réalisation des travaux il ne restera qu’une trentaine de places pour les usagers de l’école de la Calade, sachant que ce sont ceux qui sont les plus enclins à venir en voiture puisque selon le découpage de la carte scolaire, l’école de la Calade accueille les habitants des zones rurales du Thor, donc par définition les plus éloignés.

VOTE : POUR le dépôt de la demande PC de l’extension du complexe omnisports,
VOTE : ABSTENTION en ce qui concerne la demande de PC des deux terrains de tennis : nous n’avons aucune garantie sur l’organisation future du stationnement pour l’école de la Calade, ni sur le financement de la construction et l’utilisation par tous les Thorois. Il s’agit d’un projet bâclé qui n’a pas été envisagé correctement.

Les autres délibérations portaient sur les modalités d’inscription des transports scolaires, le recrutements d’agents contractuels dans le cadre de la campagne de recensement ou pour gonfler les effectifs de l’espace jeunesse et du Bourdis pendant les vacances, l’aménagement de toilettes dans la maison dite « Riberi » au coin de la rue Pierre Gougeon (il était temps, 5 ans après avoir démonté les toilettes sèches du parc des Estourans !)… ce que j’appelle de la gestion courante à laquelle il aurait été mal venu de s’opposer ! nous avons donc et bien évidemment approuvé ces délibérations mises au vote.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.