CONSEIL MUNICIPAL DU 29 OCTOBRE 2019

Encore 9 élus de la majorité absents de la réunion du Conseil Municipal hier au soir.

Les rapports examinés concernaient peu de thèmes stratégiques, vous trouverez en pièce jointe la liste des délibérations.

On a tout de même relevé que des containers enterrés allaient être positionnés sur le site de la maison qui a été détruite rue de la République (délibération 19-093).  Il nous a semblé que la localisation était peu valorisante pour l’église. Mais on nous répond qu’elle est stratégique puisque le but est que ces containers soient accessibles à pieds par le plus grand nombre et par les véhicules de ramassage des déchets. Dommage quand même !

Un document a fait l’objet de nos remarques : le Projet Educatif Territorial (délibération 19-101). Il définit et oriente la politique enfance/jeunesse de la commune. C’est une une feuille de route pour les agents des services notamment Le Bourdis et L’espace jeunesse, et c’est le document officiel joint aux conventions passées avec en particuliers la Direction Départementale de la Cohésion Sociale dans le cadre du dispositif Club Jeunes de l’Etat, ou le collège pour les activités de la pause méridienne…

Or il n’est pas à la hauteur des enjeux pour plusieurs raisons :

– d’une part il ne traduit pas le dynamisme des agents et l’ensemble des sujets qu’ils abordent dans leur travail avec les enfants, et à ce titre il est incomplet (le développement durable, la laïcité, les actions intergénérationnelles…)

– Mais le plus grave est la formulation, la présentation de ce document. Personne ne l’a relu en amont du Conseil ! Nous avons demandé le report de l’examen de ce Projet Éducatif Territorial afin de laisser le temps à l’adjointe aux affaires scolaires/enfance/jeunesse, c’est à dire Madame BIHEL, de reprendre le document. Mais cela a été refusé par Monsieur Le Maire. Mais Mme BIHEL n’était pas là ce soir pour défendre son projet, et il est peu probable qu’elle l’ai regardé une seule fois !

Le PET a donc été approuvé à la majorité, et évidemment pas par nous. Les élus de la majorité auraient été bien avisés de s’y opposer ; s’ils l’avaient lu sans doute auraient-ils accepté le report de son examen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.