CONSEIL MUNICIPAL DU 17 DÉCEMBRE 2019

La séance du dernier conseil municipal a été tendue. La cause ? L’annonce du retrait de ses délégations (travaux et informatique) à Jacques Nicolas qui se retrouve par conséquent dans les rangs de l’opposition.

Ce dernier a fait le bilan de ces quelques années passées aux côtés de la majorité municipale et a dénoncé la gestion dictatoriale du maire : on est loin de l’image affichée de démocratie participative que Mr le Maire prétend avoir insufflée au long du mandat. Le manque de connaissance des dossiers de Jacques Nicolas lors de ses interventions suivantes, a montré l’ampleur de ses lacunes accumulées en 6 ans sur le fonctionnement de notre commune : les conseillers municipaux ont été complètement écartés des décisions du maire pendant 6 ans…et ils n’ont semblent-il pas pris la peine d’examiner les délibérations proposées !

S’en est suivie une critique ouverte dans le cadre du débat d’orientation budgétaire. Jacques Nicolas a fustigé des travaux faits à la hâte, et des projets comme autant de « cadeaux du père Noël » dans l’unique but de flatter l’électorat d’un maire en campagne.

En effet, la délibération présentant le Débat d’Orientation Budgétaire annonce une série de projets qui « tombent du ciel » sans justifier qu’ils s’inscrivent dans le développement de notre territoire, c’est à dire qu’ils répondent à de réels besoins face à une population croissante (10.000 habitants à l’horizon 2025). De plus aucun projet/budget n’anticipe la mise en œuvre des recommandations du Plan Climat Air Énergie Territorial qui nous garantira la réduction de notre impact écologique. Pas plus que des garanties sur la solidarité et l’accès au logements puisque le maire peine à nous dire si des contrats ont été signés avec les bailleurs sociaux pour atteindre notre objectif de logements aidés (25%).

Quant à la culture, la réponse est dans l’unique médiathèque prévue dans la Villa Saint Roch, sans une réelle ambition d’un projet global, et c’est un projet à l’horizon 2022 !

Moyennant quoi l’encourt de la dette pour financer les investissements devrait être porté à 1050€ par habitant soit presque trois fois plus qu’en début de mandat !

Et rien pour la qualité du service public et le budget de fonctionnement de la maire dont la majorité se targue de maintenir les coûts. A 10.000 habitants quels sera la qualité d’accueil au Thor à trop contraindre le budget de fonctionnement ?

De l’avis général de l’opposition, dont Jacques Nicolas qui l’a bien exprimé aussi, ce débat est faussé par des annonces éclatantes de projets qui n’aboutiront pas !

Était examiné également lors de ce conseil le rapport sur la qualité de l’eau du syndicat des Eaux Durance-Ventoux au titre de l’année 2018. Ce rapport démontre une chose positive : la baisse de la consommation d’eau au Thor à hauteur de -16%, en une année seulement ! fruit de l’effort des habitants en matière de réduction des consommations individuelles. Toutefois trop d’eau encore se perd dans la nature et n’est pas facturée, ces volumes sont en outre en augmentation  : +2% en un an. L’état du réseau de distribution est la cause principale de ces pertes, alors qu’à peine une quinzaine de kilomètres de réseaux ont été posés ou rénovés au cours de l’année 2018 pour un réseau qui totalise tout de même 1568 km (dont 93 km au Thor).

Pour info : le syndicat des eaux Durance-Ventoux a donné la gestion de l’eau au délégataire de service public SUEZ jusqu’en 2026 (pour le Thor). Quel avenir pour la délégation de service public ? Nous soutenons le retour à une gestion en régie qui permettrait de maitriser le coût, la gestion de ce service public.

Lien pour écouter la réunion du conseil : https://youtu.be/IN0G8bjQMtQ?fbclid=IwAR0upybW3j68Ow8t7uzY4eCpb0YGO7GveLpcx7SW-mesiUz13bHQL6Vg_w4

La prochaine séance du conseil municipal est prévue le 21 janvier 2020.
D’ici là nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.