NON aux gaz de schiste, ni ici, ni ailleurs.

Alors que l’urgence des enjeux climatiques vient d’être rappelée, alors que la loi sur la transition énergétique devrait engager la France sur la voie de la diversification, nous ne pouvons passer sur l’irresponsabilité environnementale et l’entêtement de nos décideurs à compter sur d’hypothétiques gisements d’hydrocarbures dans le Luberon ou ailleurs.

Une trop courte consultation publique de 21 jours est ouverte jusqu’au 11 octobre sur un projet d’attribution de permis exclusif de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux conventionnels  dit  “ Permis de Calavon “. Ce permis couvre la quasi totalité du Parc naturel régional du Luberon plus des communes limitrophes !
Ne nous y trompons pas, si la société Tethys Oil France a dit s’engager à ne pas avoir recours à la fracturation hydraulique des roches pour se conformer à la loi, comment fera-t-elle pour atteindre les hypothétiques hydrocarbures? Il faudra bien qu’elle scrute, fore, dilate et fracture le sol, d’une manière ou d’une autre !
Quel gâchis que cette course aux dernières énergies fossiles alors que pratiquement rien n’est fait pour nous aider à produire de l’énergie renouvelable, installer du solaire thermique dans notre pays si ensoleillé !
Après à peine une semaine, la mobilisation a déjà permis de poster plus de 900 commentaires d’opposition sur le site du ministère de l’écologie !
Jacques OLIVIER invitent les vauclusien-nes et leurs voisin-es à continuer à  s’exprimer sur le site du ministère et à participer massivement aux deux manifestations !

Lien vers le site du ministère :

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=762

Une réflexion au sujet de « NON aux gaz de schiste, ni ici, ni ailleurs. »

  1. Dès son élection, notre nouveau maire a tout de suite vu que l’urgence était de faire disparaitre la banderole « Non aux Gaz de Schistes » de la mairie.

    Si la situation n’était pas aussi grave, on aurait pu dire deux mots de la surprenante clairvoyance politique du maire qui plaisantait sur les trous dans la façade (car c’est pour ce motif que la banderole non aux gaz de schistes a été enlevée). Mais hélas, hélas, ce sont d’autres sortes de trous qui menacent maintenant tous les Thorois et tous les Vauclusiens. Des trous autrement plus profonds, inquiétants et dévastateurs.
    Mais dormez tranquilles braves gens, notre Maire fera tout ce qu’il peut pour protéger ses administrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.